PETER LIECHTI (1951-2014)
Search : Contact  
Films / Books : Collaborations : Bio/Filmography : Awards : Texts 
News : DVD/Books/VoD : Download : deutsch : français : italiano : 中文
 

 ↓ Index Texts   

Excursions dans le paysage

De Michel Favre

Drôle de vie, numéro 8, Dezember 1990

Plus qu'un documentaire sur les enjeux économicoécologiques du projet de Grimsel-Ouest, ils décident d'investiguer sur les répercussions qu'ont ces projets sur les vies des personnes vivant dans le site. On s'aperçoit rapidement que la montagne est colonisée de différentes manières. vécues parfois dans l'indifférence face à ses qualités propres, par toutes sortes de groupes distincts et sectaires.

Les bikers en goretex. les grimpeurs-parapenteurs, les amoureux des pique-niques, les chasseurs de pittoresque en tous genres projettent chacun à leur manière des clichés dénaturant les paysages et les mentalités.

Le film se construit à partir de ces mythes libérateurs de la société des loisirs et insiste sur le lien inévitable qu'elle entretient avec la spéculation sur la nature et l'énergie.

Ce que filme Liechti n'est pas un tableau de cette colonisation, mais plutôt une déchirure dans la digue du barrage. Notre attitude contemplative devant ces paysages en prend un coup.

Un coup aussi dans les habitudes. Kick that Habit, réalisé la même année que Grimsel (1990), est un superbe voyage dans notre quotidien et dans nos codes.

La trajectoire du film accompagne les musiciens Norbert Möslang et Andy Guhl de,, décharges où ils récupèrent de vieux appareils électroniques à leur atelier où le film se sonorise de lui-même en passant par les montagnes appenzelloises et le lac de Constance.
Là où les musiciens récupèrent les déchets de notre société de consommation, Liechti filme avec finesse et extrême précision tout ce à quoi on ne fait plus attention, rendant ce monde de l'infime visible et surprenant. Les vues des Alpes ont le même statut d'objets récupérés que ceux qu'utilisent Möslang et Guhl dans leurs performances. Ce coup dans nos habitudes est d'autant plus percutant que cette région de St-Gall. d'où est originaires Liechti, symbolise beaucoup des clichés helvétiques, coincée qu'elle est entre Appenzell et le lac de Constance, quasi imperméable au monde extérieur.

Ce n'est pas un hasard si tout le travail de Peter Liechti tourne autour de ce,, paysage. Que ce soit dans Ausflug ins Gebirg, Tauwetter ou Senkrecht/Waagrecht les aspects figés (.le cette miniature suisse sont tous décrits avec finesse et sans désir de prouver quoi que ce soit.

«Je tourne autour du centre, montre autant que je peux des environs, jusqu'à ce que chacun puisse se représenter le centre. Je ne veux rien démontrer ou prouver, je désire juste mentionner quelque chose.»

Cette manière de voir et de dévoiler les aspects de notre perception du quotidien, Peter Liechti la partage depuis longtemps avec le sculpteur Roman Signer, lui aussi originaire de St-Gall. Ensemble ils montrent les lieux et les habitudes sous un éclairage ludique et interrogateur. Que ce soit lorsque Liechti filme la scène Reagan/Gorbatchev à Genève, ou que Signer relie Appenzell à St-Gall par une mèche, durant des semaines, à raison de 100 mètres en quatre heures (Zündschnur, vidéo, 1990). leur association nous questionne sans cesse sur la place que prend l'expérience dans notre vision du monde.

La grande force de Peter Liechti est d'éviter les pièges en s'attaquant à ces clichés, et d'y mettre toujours une forte dose d'humour.

Jamais insaisissables, ses films sont comme des index pointés vers les repères manichéens de notre société et nous laissent pourtant toujours des zones d'inconnu et de surprise, preuve s'il en fallait que Liechti n'est pas un cinéaste récupérable et classifiable dans un glossaire des particularismes helvétiques.

«Ma pensée est restée en partie sauvage et ce que je tiens à conserver, c'est de ne pas toujours marcher droit.»

 

Index Texts


 Books, Editions 
»Peter Liechti – DEDICATIONS« (Scheidegger&Spiess Zürich, 2016)
Peter Liechti: »Klartext. Fragen an meine Eltern« (Vexer Verlag St.Gallen, 2013) *)
Peter Liechti: »Lauftext - ab 1985« (Vexer Verlag St.Gallen, 2010) *)
Peter Liechti: Waldschrat. Sechsteilige Fotoserie (Vexer Verlag St.Gallen, 2011)

 By Peter Liechti 
Carte Blanche Peter Liechti (Jahresbericht ARF/FDS 2011; deutsch)
Carte Blanche Peter Liechti (Rapport annuel ARF/FDS 2011; français)
«Viel zu wenige Künstler stürzen ab» (Peter Liechti im Gespräch mit Marcel Elsener)
»Kinodokumentarfilm – Fernsehdokumentarfilm« – Text zur Rencontre ARF/FDS 2006 von Peter Liechti
«Le documentaire de cinéma – le documentarie de télévision» – Texte pour la Rencontre ARF/FDS 2006 de Peter Liechti
Es boomt um den Schweizer Film, von Peter Liechti, Neue Zürcher Zeitung, 30.Juni 2000
Dunkle Stirnen, helle Geister, von Peter Liechti, Tages Anzeiger, September 1997

 About Peter Liechti 
Von Menschen und Hasen (Alexander Weil in www.literaturkritik.de)
Im weitesten Winkel (Bert Rebhandl in FRIEZE)
The Wanderer (Bert Rebhandl in FRIEZE)
Die Kunst des Abschieds (Christoph Egger, Ansprache Gedenkfeier St.Gallen
Konfrontationen mit dem innern Dämon (Christoph Egger, Nachruf in der NZZ)
Der Einzel-, Doppel- und Dreifachgänger (Christoph Egger, Filmbulletin 1/2014)
Im Luftschiff mit Peter Liechti (Tania Stöcklin, Katalog Solothurner Filmtage 2014)
En dirigeable avec Peter Liechti (Tania Stöcklin, Catalogue Journées de Soleure 2014)
Open-Ended Experiments (Matthias Heeder, Katalog DOK Leipzig 2013)
Offene Versuchsanordnung (Matthias Heeder, Katalog DOK Leipzig 2013)
Peter Liechti, Sismographe (Bernard Tappolet, Le Courrier, 3 septembre 2011)
Laudatio auf Peter Liechti (Fredi M. Murer, Kunstpreis der Stadt Zürich)
Landschaften, befragt, mit Einzel-Gänger (Christoph Egger, Laudatio Kulturpreis St.Gallen)
Kino zum Blättern? Jein! (Florian Keller)
Das grosse alte Nichts heraushören – und es geniessen (Adrian Riklin)
«Sans la musique, la vieserait une erreur» – Collages et ruptures pour Peter Liechti (Nicole Brenez)
Tönende Rillen (Josef Lederle)
The Visual Music of Swiss Director Peter Liechti (Peter Margasak)
A Cinematic Poetics of Resistance (Piero Pala)
Aus dem Moment heraus abheben – Peter Liechtis Filme (Bettina Spoerri, NZZ, 19.8.2008)
Sights and Sounds – Peter Liechti's Filmic Journeys, by Constantin Wulff
Letter from Jsaac Mathes
Passage durch die Kinoreisen des Peter Liechti (Constantin Wulff)
Gespräch mit Peter Liechti (Constantin Wulff)
Tracking Peter Liechti's cinematic journeys (Constantin Wulff)
Interview with Peter Liechti (Constantin Wulff)
Interview zu »Namibia Crossings«, in: Basler Zeitung, 23.9.2004
Dokumentarische Haltung. Zu »Hans im Glück«, in: NZZ, 2004
Jäger, Forscher oder Bauer, Interview von Irene Genhart mit Peter Liechti, Stehplatz, April 1996
Excursions dans le paysage, de Michel Favre, Drôle de vie, numéro 8, Dezember 1990
Duckmäuse im Ödland, von Marianne Fehr, WoZ Nr.21, 23.Mai 1990

  Diverses 
Gedenkanlass im Filmpodium Zürich -- in Vorbereitung

Top of page

______________________
*)
 Inhalt Peter Liechti: «Lauftext – ab 1985» 

Sprechtext zum Film AUSFLUG INS GEBIRG, 1985
Zwei Versuche aus dem Jahr 1987
«Unrast», Arbeitstexte zu MARTHAS GARTEN, 1988 ‑ 1989
Reisenotizen aus den USA, 1990
Logbuch 1995 ‑ 1997
Logbuch 1998 ‑ 1999
Reisenotizen aus dem Südsudan, 1999
Recherchen Namibia, Rohtexte zu NAMIBIA CROSSINGS, 1999
Erstes ungekürztes Marschtagebuch zu HANS IM GLÜCK, 1999
Logbuch 2000 ‑ 2001
Zweites ungekürztes Marschtagebuch zu HANS IM GLÜCK, 2000
Drittes ungekürztes Marschtagebuch zu HANS IM GLÜCK, 2001
Logbuch 2002
Logbuch 2003
Logbuch 2004
Logbuch 2005
Logbuch 2006
Logbuch 2007
Logbuch 2008
Logbuch 2009
Logbuch 2010 (bis Mai)


Details zum Buch

Top of page

© 2003-2018 : www.peterliechti.ch : Top of page : Konzept Claude Brauchli / Programmierung+Entwicklung Mathias Knauer