PETER LIECHTI (1951-2014)
Recherche : Contacter  
Films / Livres : Collaborations : Biographie : Prix et mentions : Textes 
Actualités : DVD/Livres/VoD : Téléchargement : deutsch : english : italiano : 中文
 
SIGNER ICI – En route avec Roman Signer (1996, Documentary/Essay, 16mm 3:4. 35mm 16:9 Dolby Mono. HDCAM-SR. DigiBeta. DVD. , 82 & 52(TV)')
Index : Clips/Trailer : Crédits : Textes à propos du film : Revue Presse : Distribution, vente, données techniques : Téléchargements


SIGNER ICI, Un reportage de Peter Liechti, TSR/CD 1997
«Signer ici» («Signers Koffer» est le titre original de ce film), ce sont les jubilations d'un artiste conceptuel lâché dans la Suisse la plus profonde comme aux confins de l'Islande, en passant par les exdémocraties populaires et le Stromboli. Roman Signer, le héros de «Signer ici», n'aime les «installations» que très provisoires, livrées aux prévisions et aléas du feu (il fait une consommation ahurissante de fusées et explosifs) et de l'eau, mêlant souvent l'un et l'autre, faisant flotter et dériver une table posée sur quatre bidons vides avant une ébouriffante mise à feu, transformant les fenêtres d'un ancien hôtel de station balnéaire désuète en autant de rompes de lancement pour des chaises.
Un provocateur, Roman Signer? Même pas, et plutôt une sorte de poètephilosophe qui a décidé de se frotter avec le monde, celui des origines, fait de pierre et de feu (et il s'agit alors pour lui de décorer fugacement le Stromboli avec des rubeaux rouges), d'eau et de vent (et une prise de son fortement amplifiée répercute sur tout un rivage islandais les ronflements du campeur solitaire Signer). Mais le monde des hommes ne laisse jamais notre artiste indifférent. Avant de signer quelques expériences pyrotechniques et insolites sur des sites industriels sinistrés de l'exRDA, il capte la confiance d'anciens ouvriers devenus chômeurs mal indemnisés et, en quelques mots rudes sur ces a saligauds qui ne pensent plus qu'à faire de l'argent », ses interlocuteurs exorcisent et expient à leur manière ces années d'avant 1989 où chacun recevait un salaire, " même s'il ne travaillait pas «. La caméra dirigée par Peter Liechti se montre alors autant incisive qu'elle pouvait se faire rêveuse lors d'un événement créé par Roman Signer en pleine nature, histoire d'imiter celleci ou de lui rendre hommage. «Signer ici», c'est du cinéma vérité sur un artiste de la sincérité.

«Admettons que je sois invité à réaliser quelque chose dans un musée…
Alors, vue que la plupart des musées sont ennuyeux, je dormirais tout simplement dans le musée. Je n'y passerais donc que la nuit, enfermé à double tour par les vigiles de la Securitas et leurs chiens de loup. Au-dessus de mon lit seraint installés un micro et un amplificateur, et dehors, devant le musee. d'immenses hautparleurs. Tandis qu'à l'intérieur je dors et je ronfle, en ville sur la place du musée, de terribles ronflements se font entendre. Durant la journée il y a juste mon lit vide dans la salle. Je reviendrais le soir j'y dormirais, et ainsi de suite, durant tote la durée de l'exposition.» Roman Signer

«J'ai déja travaillé pendant des semaines, sans aucun résultat. Ca m'est égal. J'aime les essais, et tout tentative porte en elle la possibilité d'un échec. Quelle liberté extraordinaire! La nature se manifeste aussi dans l'échec: elle l'a voulu ainsi…» Roman Signer

© 2003-2019 : www.peterliechti.ch  : Imprint :  Haut de la page : Konzept Claude Brauchli / Programmierung+Entwicklung Mathias Knauer